The Fragrance Foundation France

NATHALIE HELLOIN-KAMEL (Vice-Présidente)

Head of Global Fine Fragrances // TAKASAGO

 

Une double passion : les parfums, et les marques. Une vocation : comprendre les rêves et les attentes du client ; les traduire en parfums. Cette expertise, Nathalie Helloin Kamel l’exerce chez TAKASAGO, dont elle est Senior Vice President depuis octobre 2017. Comptant au sein de son équipe des créateurs de renom comme Francis Kurkdjian ou Aurélien Guichard, Nathalie Helloin Kamel dirige aujourd’hui à Paris ce qu’elle appelle, à juste titre, une maison de parfumeurs.

Après un début de carrière en 1986 au sein de la Division Produits de Luxe de L’ORÉAL, Nathalie Helloin Kamel rejoint HERMÈS PARFUMS en 1996. Dans cette maison patrimoniale, elle définit la stratégie produit, opérationnelle et image de la marque. Un passage marqué par le relancement de la mythique Eau d’Orange Verte.

Entrée chez Beauté Prestige International en 2001, Nathalie Helloin Kamel relève un tout autre défi : créer des marques de parfum de créateurs. Pour Narciso Rodriguez, elle crée For Her, succès international pérenne, désormais considéré comme l’une des signatures de la parfumerie contemporaine. Un couturier de l’exceptionnel, Elie Saab ; un mythe de la mode, Azzedine Alaïa ; une marque « easy luxury » à l’esprit rock, Zadig & Voltaire… Autant de maisons de parfum créées et développées sous l’impulsion de Nathalie Helloin Kamel, d’abord Directeur Marketing International, puis Directeur Général Marques de BPI.

Devenue Directeur Général Fragrance Division de SHISEIDO en 2016, Nathalie Helloin Kamel assume la responsabilité globale de la catégorie parfums du groupe, de la création au go to market. En plus de la direction des marques, du studio olfactif, de l’insight consommateurs et innovation au sein du Centre d’Excellence de SHISEIDO, elle est un acteur majeur de la signature de l’accord de licence et intégration de la marque Dolce&Gabbana, synonyme de glamour italien.

Aujourd’hui chez TAKASAGO, Nathalie Helloin Kamel poursuit ce qu’elle appelle sa « psychanalyse des marques et de leur stratégie », cette fois sur son versant plus olfactif avec les yeux rivés sur les pays de demain : l’Inde et la Chine. Autant dire, chez cette passionnée de parfums, que tout est question d’amour et de flair.