Green Motion by Mane

Mane fêtera l’année prochaine ses 150 ans. La première Maison de Composition en France imaginait en 2011 Green Motion, le premier outils d’évaluation de l’impact environnemental des formules olfactives.

Rencontre avec Mathilde Voisin, Responsable Marketing Ingrédients pour Mane, à la découverte de la chimie verte….

On peut lire que de plus en plus de maisons de composition se réfèrent à la chimie verte pour travailler sur leurs ingrédients. Qu’est-ce que cela signifie? Qu’est-ce que c’est, la chimie verte ?

La Chimie Verte, c’est comment créer un produit en limitant au maximum son impact sur la santé et sur l’environnement. Aujourd’hui, on ne peut pas se passer de la chimie, mais on peut faire de la chimie plus propre, plus efficace, plus responsable.
Ce concept est apparu dans les années 90 mais ce n’est qu’en 1998 que la Chimie Verte a eu une définition universelle. Cette année-là, Paul Anastas et John Warner, deux chercheurs de l’Agence Environnementale Américaine (EPA), publient les 12 principes de la Chimie Verte qui deviennent alors la référence de toute la communauté scientifique.

Aujourd’hui encore, toutes les industries utilisent ces principes pour améliorer leurs procédés de fabrication : par exemple l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, et bien sûr l’industrie du parfum.

Nous avons été les premiers à créer un outil de mesure de l’impact environnemental des ingrédients de parfumerie. En créant GREEN MOTION en 2011, nous voulions un outil qui soit reconnu universellement et c’est donc tout naturellement que la Chimie Verte a été le point de départ de sa construction. Il a depuis été publié dans le Journal de la Chimie Verte, preuve de sa robustesse et de sa pertinence.*

* T.V.T. Phan, C. Gallardo and J. Mane, Green Chem., 2015, 17, 2846-2852


Pouvez-vous nous décrire le fonctionnement de GREEN MOTION ? À quel moment est-il utilisé par les parfumeurs ?

Chaque ingrédient a un indice GREEN MOTION entre 0 et 100. Plus la note est élevée, plus l’ingrédient est vert, moins il a d’impact sur l’environnement.

Cette note est en fait une évaluation de l’ingrédient selon les 12 principes de la Chimie Verte. Elle mesure de nombreux critères quant à la renouvelabilité de la matière première, le type de solvant utilisé, la toxicité des produits impliqués dans la fabrication, la consommation d’énergie, le rendement du procédé de fabrication, la toxicité du produit fini, les déchets générés…

Nous avons évalué tous les ingrédients de la palette du parfumeur. Ainsi, lorsqu’il formule, le parfumeur peut voir l’indice GREEN MOTION des ingrédients qu’il met dans son parfum ainsi que l’indice GREEN MOTION du jus final. Cela lui permet de faire des choix éclairés sur le critère environnemental.

On entend souvent qu’il est compliqué de formuler plus vert, que la palette du parfumeur est plus restreinte. Qu’en est-il ?

L’avantage d’un tel outil, c’est que le parfumeur garde la même palette d’ingrédients pour travailler. Mais s’il veut formuler plus vert, il doit faire des compromis : il peut utiliser des ingrédients à faible indice GREEN MOTION à condition de compenser avec des ingrédients plus respectueux de la planète. Cela demande au parfumeur une bonne dose d’adaptation et une nouvelle façon de formuler. Mais cela permet aussi de garder un maximum de créativité, tout en étant réellement plus vertueux.

Jusqu’à présent, on n’avait pas d’outil pour mesurer de façon global l’impact environnemental. De ce fait, on formulait en prenant en compte un seul aspect : formule naturelle, formule biodégradable, formule clean. Mais finalement on se limitait à un seul critère de durabilité, et pas toujours le plus pertinent. Si je prends l’exemple des formules naturelles, elles peuvent contenir des ingrédients naturels qui ont plus d’impact sur l’environnement qu’un synthétique. Un absolu de fleur a beau être naturel, il est fabriqué avec des solvants non renouvelables, le rendement est très faible et il génère beaucoup de déchets.

Un outil comme GREEN MOTION permet de sortir de ce schéma trop simpliste et rend compte l’impact environnemental dans son ensemble. On prend également un peu de hauteur dans l’opposition systématique entre naturel et synthétique.

Les critères d’évaluation de Green Motion (Mane)

Comment êtes-vous arrivés à l’idée de créer cet outil ? Et dans quelle perspective l’avez-vous imaginé ?

C’est notre président, Jean Mane, qui en a eu l’idée.
La société familiale est située dans la région de Grasse, en pleine nature, la famille est donc tout naturellement très sensible aux questions environnementales.
La France a également l’une des législations les plus exigeantes en matière de sécurité et de préservation de l’environnement ; c’est pourquoi nous avions déjà beaucoup amélioré nos procédés de fabrication pour produire de façon plus sure et plus respectueuse de l’environnement.
Mais en 2011, il n’existait pas vraiment d’outil nous permettant de mesurer ces efforts et il était difficile de comparer les ingrédients entre eux.

C’est à ce moment-là que nous nous sommes lancés dans l’élaboration de l’outil. Aujourd’hui, nous mesurons l’indice de tous les ingrédients que nous produisons. Lorsque celui-ci est trop faible, on retravaille le procédé de fabrication pour produire de façon plus responsable et améliorer la note. Nous nous sommes d’ailleurs rendus compte que souvent on y gagnait aussi d’un point de vue économique.

De même, dans le développement de nouvelles molécules, GREEN MOTION est un critère important dans la poursuite ou non d’un projet.

Pour vous, quelles sont les étapes suivantes ?

Nous envisageons plusieurs perspectives pour notre outil.

Pour notre belle industrie des Parfums, nous pourrions imaginer que GREEN MOTION devienne un outil pour le consommateur afin qu’il soit mieux informé et puisse faire un choix plus pertinent. Cela demanderait beaucoup de travail, à la fois en termes de pédagogie, de communication, et aussi sans doute un changement d’approche. Mais nous sommes convaincus que le consommateur est aujourd’hui suffisamment conscient des enjeux environnementaux pour comprendre l’intérêt d’une notation plus globale.

GREEN MOTION pourrait aussi devenir un outil d’amélioration des procédés de fabrication pour d’autres industries. Il est disponible gratuitement en ligne et on sait qu’il est déjà utilisé par de nombreux étudiants qui travaillent sur des thèses d’amélioration de procédé chimique dans différents domaines. GREEN MOTION leur permet de mesurer rapidement leurs progrès et ainsi de valider leur travail.

Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve, quoi qu’il en soit, GREEN MOTION aura au moins contribué à créer des parfums plus verts et plus généralement à réduire notre impact environnemental. C’est une grande fierté pour Mane de pouvoir apporter sa modeste contribution dans la préservation de notre planète. Et si on peut aider d’autres industries à le faire grâce à notre outil, c’est encore mieux !

Partager cet article

Fragrance Foundation Awards 2021