#TFFAWARDSPARIS

Prix des Parfums de Niche

Notre jury de professionnels récompense les plus belles créations olfactives de l’année passée lors des Fragrance Foundation Awards.  

Plus que jamais, continuons à partager la passion de nos métiers, notre admiration et notre émotion devant les réalisations des talents du parfum.

Depuis sa création, notre association célèbre le parfum et tous les acteurs de cette filière d’excellence, riche en créativité et en innovation.

A l’occasion du 30ème anniversaire de la fondation, nous proposons d’ouvrir le concours à tous les créateurs de parfums souhaitant participer au Prix des Parfums de Niche 2022. Un seul critère, le parfum a été lancé entre le 1er Janvier et le 31 Décembre 2021 sur le marché français. 

Notre jury récompensera ainsi les plus belles créations olfactives parmi les 3 catégories suivantes :

Prix du meilleur parfum d’une collection de grande marque
Prix du meilleur parfum d’une marque affiliée
Prix du meilleur parfum d’une marque indépendante

Découvrez les parfums nommés dans les trois catégories du Prix des Parfums de Niche.

Collection de grande marque :

Santal Pao Rosa – Guerlain

La Nature devient Art lorsque la force du bois s’enveloppe de tendres pétales de rose. Entre bois et fleur, une partition des contraires autour du santal, matière fétiche de la Maison Guerlain. Bois sacré originaire d’Inde dont l’huile essentielle invite à la méditation, il nécessite quinze ans pour parvenir à la maturité nécessaire pour en extraire l’essence. 

Comme le dit Delphine Jelk, parfumeure de la Maison Guerlain, « le bois de santal revêt parfois des nuances de couleur rose. Santal Pao Rosa, c’est la force du bois et la grâce de la rose. C’est comme un amour sacré. » 

Boisé floral inédit, Santal Pao Rosa emprunte son nom au patrimoine Guerlain – Pao Rosa étant un parfum de 1877 signé par Aimé Guerlain. Interprétation boisée et puissante de la reine des fleurs, ce nouvel opus de la collection L’Art & La Matière allie la vigueur du bois, renforcée par l’intensité d’une note myrrhe et du oud, au raffinement de la rose. Lactée et gourmande, l’odeur du santal est soulignée par des effets figue et noisette. La cardamome lui donne une entrée fraîche et épicée. 

https://www.guerlain.com/fr/fr-fr/parfum/

Cyprès Pantelleria – Armani Privé

Giorgio Armani s’inspire des rivages de Pantellaria pour le tout dernier parfum de la collection Les Eaux : Cyprès Pantelleria Eau de Toilette, une ode à cette fascinante île volcanique italienne.

Le parfum s’ouvre sur une luminosité éblouissante et pétillante grâce à l’accord entre les notes d’agrumes, mandarine, bergamote et cédrat, associées au néroli floral. Une vague rafraîchissante compose le cœur du parfum, qui dévoile un accord aquatique se mêlant à la sauge sclarée et à la fraîcheur résineuse de l’essence de cyprès. La base apporte contraste et texture à l’ensemble. Le bois ambré minéral s’associe à un accord intense de mousse de chêne, tandis que le patchouli et le vétiver créent une sensation de mousse boisée.

https://www.armanibeauty.fr/armani-prive/

Cuir de Venise – Boucheron

Michel Almairac et Clément Marx, charmés par l’odeur raffinée aux tons mielleux du cuir, 

imaginent une nouvelle partition boisée et cuirée, facettée par des effluves sophistiquées et 

sublimée par des tons chauds et épicés. Cuir de Venise est un hommage à l’artisanat du cuir des maîtres vénitiens.

Les deux parfumeurs de la maison Robertet racontent : « Nous souhaitions créer un parfum sensuel et enveloppant, à l’image d’une seconde peau. Nous avons choisi l’essence du bois de Gaïac comme matière première centrale de la composition. Son intensité, alliée avec d’autres notes boisées comme le Cèdre, le Patchouli ou le Papyrus, apporte une sensation de richesse extrême. Le cacao en infusion et en absolue, donne une dimension suave et sensuelle à la fragrance. »

https://www.interparfums.fr/boucheron-collection-cuir-de-venise/

Le Lion de Chanel – Chanel

Ce n’est pas à l’animal qu’Olivier Polge consacre sa nouvelle création, mais bien à la vision qu’en cultive la Maison Chanel. Farouche et majestueux, l’animal totem de Gabrielle Chanel est le symbole d’une force qui préfère protéger plutôt que dominer, l’emblème d’une élégance absolue. Cette appropriation de l’animal par la Maison lui souffle l’idée de poser à son tour son empreinte sur un archétype de puissance : les parfums orientaux. 

Bien sûr, quelques agrumes scintillants – citron, bergamote – apportent l’indispensable envolée qui sied aux premiers instants d’un grand parfum. Mais il suffit de quelques secondes pour que le jus aux reflets dorés déploie toute la chaleur de son empreinte orientale. Un accord ambré dompté par le savoir-faire du parfumeur créateur et facetté comme les mille et un visages du lion dans l’univers Chanel. En son cœur, le ciste labdanum, résine nerveuse aux notes animales, est apprivoisée grâce à une essence travaillée sur mesure. Débarrassée de ses aspérités, celle-ci concentre des effets ambrés et veloutés, qui tirent progressivement sur le cuir. À ses côtés, une infusion de vanille de Madagascar magnifie l’ingrédient quintessentiel des orientaux. Dans un pas de deux suave et enveloppant, ciste labdanum et vanille s’entrelacent, se complètent puis se fondent dans un sillage profond qui s’étire durablement sur la peau. Le santal, sensuel et crémeux, tempère un patchouli brut à la végétalité fauve. Doué de cette retenue qui est l’apanage de la véritable puissance, Le Lion de Chanel, qui enrichit la collection des Exclusifs, irradie une élégance sûre d’elle-même et affirmée. Une parure olfactive majestueuse et solaire.

« Je suis lion et, comme lui, je sors mes griffes pour empêcher qu’on me fasse mal. Mais, croyez-moi, je souffre plus de griffer que d’être griffée. » – Gabrielle Chanel

https://www.chanel.com/fr/parfums/

Eden Roc – Dior

Eden-Roc est l’expression d’une beauté évidente de simplicité et de naturalité, celle d’une pointe de cristal salin qui se pose sur le bout de la langue, d’une peau bronzée chauffée au soleil, de la voûte protectrice d’un pin du sud de la France.

Sensuel, Eden-Roc est un parfum floral boisé, une composition végétale et minérale à la fois, une évocation fraîche et lumineuse des délices de la Riviera. Son sillage solaire de fleurs blanches, ses notes marines et ses accords aromatiques évoquent la beauté radieuse de ce cap mythique de la Méditerranée.

François Demachy, parfumeur-créateur de la Maison Dior, décrit son approche : « J’ai composé Eden-Roc en m’imaginant une arrivée par la mer. Le sel, le soleil, la roche claire, la végétation luxuriante… Son sillage est une image olfactive de ce cap à la situation exceptionnelle. Les accords s’y expriment pour raconter la Méditerranée : les odeurs marines, les fleurs et les agrumes, les senteurs aromatiques et l’image des pins du sud de la France… L’Hôtel du Cap-Eden-Roc est un mythe de luxe et d’oxygène, d’extrême raffinement comme de simplicité exquise. Un parfum est vivant s’il est porté. Un lieu s’il est habité. Alors, souhaitons encore une très longue vie à l’Hôtel du Cap-Eden-Roc ! »

https://www.dior.com/fr_fr/parfum/

Apple Brandy on the Rocks – Kilian Paris

Apple Brandy a d’abord été créé en collaboration avec la parfumeure Sidonie Lancesseur pour l’ouverture du flagship new-yorkais de Kilian Paris, il y a maintenant 8 ans. Ce parfum fait son retour dans la collection The Liquors, reprenant l’essence originelle d’eau de vie de pomme, mais en y ajoutant cette fois une touche supplémentaire : l’accord « on the rocks », pour donner la sensation d’une liqueur sur glace. Mélange de bergamote, d’ananas et de cardamome, cet accord vient rafraîchir la version originale en y ajoutant une touche d’excitation et de modernité.

Cette ouverture glacée fait alors la place à la personnalité profonde du parfum : un accord d’eau-de-vie de pomme dans lequel se glisse un mélange à la fois fruité et craquant qui s’harmonise parfaitement avec le Brandy – accord recréé à partir de notes de rhum, mousse de chêne et vanille. La structure de fond autour de l’essence de bois de cèdre et de l’ambroxan plongent ce parfum dans un univers résolument sophistiqué.

Apple Brandy on the Rocks capture la réincarnation perpétuelle et l’élégance incontestable propre à New York, « The Big Apple ».

https://www.bykilian.fr/en-e-fr/

Loubiprince – Christian Louboutin

Un ambré boisé oriental élaboré par Fanny Bal. 

Gardien et prince des pyramides, ce serpent à tête de stiletto Rouge Louboutin hypnotise les sens en un regard. Son mystérieux trésor ? La force vitale d’un élixir ciste, bois de santal et fève tonka qui vous élève au zénith. 

https://eu.christianlouboutin.com/fr_fr/beaute/parfums/

Ébène Fumé – Tom Ford

Ébène Fumé est un souffle purifiant d’exquise exaltation. Ce parfum boisé ambré est enflammé par la volute de la fumée de Palo Santo – une expérience olfactive inspirée par les bienfaits purifiants du légendaire bois brûlant.

Palo Santo libère une note mystique semblable à de l’encens, qui mélange des bois terreux, des agrumes et de riches aiguilles de pin. L’absolu de poivre noir et la feuille de violette se joignent à la cérémonie d’ouverture, exprimés par un sous-sol forestier.

« Je voulais un parfum qui capture une sensation de méditation. Ebène Fumé a une sensualité presque spirituelle qui vous met de bonne humeur… ce qui pourrait être le plus séduisant des plaisirs. » – Tom Ford

https://www.tomford.com/beauty/fragrance/

Rouge Velours – Yves Saint Laurent

Pour rendre hommage à la singularité de ce tissu précieux au sein de la collection Le Vestiaire des Parfums, Rouge Velours met en tension la fraîcheur d’une rose éclatante avec la puissance d’un patchouli velouté. La quintessence de la passion par Yves Saint Laurent.

« J’ai vu une Rose que j’ai voulu recréer. D’une manière que seul le parfum peut nous apporter, je devais y retrouver la beauté, le ressenti et la puissance de cette Rose unique », explique Carlos Benaïm, son créateur.

Des notes richement facettées accentuent le somptueux duo de la Rose Pétale Isparta et du Patchouli. Un accord de thé blanc, végétal et hespéridé, ajoute un éclat de lumière – comme un chemisier de soie blanche qui se laisse deviner sous un blazer en velours rouge. Un poivre rose vibrant apporte son énergie : « C’est une note de tête très lumineuse, épicée et joyeuse qui tire vers le haut tout la composition », précise Carlos Benaïm.

Lorsque son cœur floral s’épanouit, la voluptueuse rose de Rouge Velours est sublimée par un absolu de jasmin capiteux et sensuel. La concrète d’iris évoque, par son poudré, la texture du velours qui donne son nom au parfum. Un musc intense et rayonnant adoucit l’intensité nocturne des notes de fond, patchouli et vétiver, portant l’accord sur son sillage soyeux.

https://www.yslbeauty.fr/

Poivre Sacré – Caron

Le parfumeur de la Maison Caron, Jean Jacques, a imaginé une détonation d’épices qui saute instantanément au nez : « Un sillage puissant où le poivre noir de Madagascar révèle toute la puissance des notes vibrantes de l’encens. »

Le poivre noir, reconnaissable à sa note boisée, fraîche et fusante, exprime d’emblée sa puissance nerveuse. Pour la rendre encore plus corsée, Jean Jacques l’a mariée à un mélange d’épices chaudes (le safran aux notes cuirées et le cumin) et fraîches (graines de coriandre et muscade). Aromatique et boisée à la fois, l’essence d’élémi, une résine originaire des Philippines, offre une transition idéale entre ce départ épicé et l’encens boisé qui l’enveloppe dans son sillage mystérieux. Labdanum ténébreux (résine ambrée et chaude), patchouli (boisé et fumé), notes boisées modernes… Poivre Sacré laisse son empreinte chaude et puissante, évoquant les effluves orientaux du oud précieux et envoûtant.

Poivre Sacré, qui appartient à la Collection Merveilleuse des Parfums Caron, porte bien son nom, comme une réminiscence des origines du parfum.

https://www.parfumscaron.com/

1921 – Gucci

1921 vient enrichir la luxueuse collection Jardin de l’Alchimiste pour le 100è anniversaire de Gucci et incarne les codes modernes et intemporels de la Maison. L’association de la verdoyante fleur de Néroli et du fruit du Limone Cedrato de Florence rend hommage à la magnifique ville où Gucci a vu le jour il y a un siècle — d’où son nom évocateur, 1921.

Plébiscité pour ses notes florales et sucrées, le Néroli est issu de la distillation de la fleur d’oranger à la vapeur d’eau. Sa complexité est à la fois intense et subtile, combinant une densité élégante et de vives notes végétales. La fraîcheur vive et pétillante du cédrat, plus frais et plus floral que le citron, rappelle la verveine citronnelle et laisse une empreinte prolongée unique sur la peau. Apportant richesse, intensité et finesse à la fragrance, la mousse de chêne dégage des notes telluriennes, luxuriantes et forestières. 

Une signature sophistiquée qui confère à 1921 son caractère non binaire, adapté à chaque saison. 

https://www.gucci.com/fr/

Marque affiliée

Synthetic Jungle – Éditions de Parfums Frédéric Malle

Mystérieux et provocant, Synthetic Jungle est un paysage luxuriant en technicolor. Hommage aux parfums cultes des années 70, il dépeint une nature fantasmée, à sa manière moderne et stylisée. Et il marque l’entrée de la parfumeure Anne Flipo au sein des Éditions de Parfums Frédéric Malle.

La créatrice a conservé la note de basilic, qu’elle a associée à un bouquet de jacinthe, muguet, jasmin et ylang ylang. Pour ciseler et moderniser l’ensemble, elle a ajouté une note de cassis synthétique et d’acétate de styrallyle : un véritable filtre de brillance et d’éclat pour les fleurs.

Elle a également simplifié et épuré les facettes chyprées et cuirées d’origine. Enfin, elle a introduit une note de patchouli, l’un des ingrédients les plus complexes et les plus évocateurs de la palette des parfumeurs.

https://www.fredericmalle.eu/

La Dompteuse Encagée – Serge Lutens

Une création olfactive duelle, entre ténèbres et espoir.

D’un côté, le langage muselé, le façonnement d’une seule et unique façon de penser. La dompteuse encagée nous rappelle les dangers d’une société à l’affût du moindre pas de côté.

De l’autre, une lucarne vers la lumière. À travers les barreaux se dessinent les contours d’une liberté retrouvée, consolante, radieuse, s’exprimant à travers des notes rondes, douces de fleurs de frangipanier, d’amande et d’ylang-ylang.

Un parfum gourmand et solaire.

« De cette fille froide, fardée à blanc, je me dois de tout assumer. Toutefois, de cette neige redoutée car envisagée, je pressens l’avalanche. Ce qu’a vu la blancheur de la fleur ne permet pas d’augurer la fraîcheur, l’odeur de la frangipane y pallie. Subtilement amandé, à déguster à même la peau ! » – Serge Lutens

https://www.sergelutens.com/

Orphéon – Diptyque

Orphéon était l’un de ces bars à l’effervescence joyeuse du quartier de Saint-Germain des Prés, où les trois fondateurs de Diptyque aimaient se retrouver, en voisins. C’est à ce cadre mythique que la Maison a souhaité rendre hommage pour ses soixante ans. Elle en a reconstitué l’atmosphère avec un impératif majeur : puisque personne n’a plus mémoire des lieux, il fallait les réinventer. Orphéon est un songe olfactif.

Olivier Pescheux, l’ami fidèle, a composé sa formule comme un tableau.

L’espace lui-même, où domine le bois : tables basses, fauteuils, étagères du comptoir, alignant, on le suppose, les bouteilles et les bacs à glace, parquet de la piste de danse au sous-sol (cèdre, vétiver, patchouli).

Les boissons, avec la note pointue des baies de genièvre évoquant l’alcool anglais que l’on sert en long drink avec une lamelle de citron italien et une larme de mandarine verte (manière de gin fizz ?), quelques glaçons.

Le tabac qui, certains soirs, devait former une sorte de fog dont personne ne s’offusquait (un autre temps!) est figuré par les accents âcres du lentisque et du galbanum, mais aussi par ceux, bien plus suaves, de la brèche d’abeilles et du ciste, comme les bons cigares ou l’Amsterdamer à pipe.

Le parfum des femmes, fleuri ou poudré mais toujours du genre étoffé, ylang-ylang des Comores, magnolia de Chine, damascena turque. Plus l’indispensable imprévu disruptif : une splendide et vibrante absolue de jasmin sambac, comme un rouge à lèvres qui éclate dans la pénombre…

Les hommes, un peu dandys souvent dragueurs, qui sentent le musc ou l’ambre (mais aussi la cigarette).

Enfin l’éclairage qui ponctue le décor : rouge tamisé, chaleureux, sur un accord de fève tonka vénézuélienne et de benjoin laotien vanillé. De l’ambroxan en overdose : addiction sans danger sinon sans vertige…

En quatre mots : frais, floral, sensuel, boisé. Et non genré, bien sûr.

https://www.diptyqueparis.com/fr_us/

Blanche Bête – Liquides Imaginaires

La maison de parfums mystiques Liquides Imaginaires propose une fragrance veloutée inspirée par le caractère animal des fleurs blanches de jasmin, adouci d’une note lactée et soutenu par la fève Tonka.

“Souvent représenté dans les tapisseries du Moyen Âge au côté d’une jeune femme dans un jardin ancien, fleuri de blanc et odorant, je suis un animal imaginaire, sauvage et solitaire.

Ma peau lactée immaculée est celle d’un fabuleux cheval blanc, portant sur son front une corne unique et torsadée neutralisant les poisons.

Mon ivoire est recherché car il purifie les eaux de son pouvoir magique.

J’incarne l’amour et le mystère. Je n’apparais que dans la lumière opaline chargée de l’énergie rayonnante de ma force surnaturelle que seuls les esprits créatifs peuvent percevoir.

Saurez-vous rêver assez fort pour me voir ?

Car je suis l’animal qui jamais ne fut. Blanche Bête est ma légende.”

https://liquidesimaginaires.com/

Marseille – Comme des Garçons Parfums

L’accord savon de Marseille et néroli est bâti sur un cœur floral nommé Pétalia – aux facettes de rose et de litchi – et une « overdose d’Ambrofix », mêlé aux notes musquées et poudrées de la Cosmone.

Ode olfactive à la cité phocéenne, Marseille est inspirée d’un poème de Romain Eugène Campens.

Marseille

Je descends tes escaliers par dizaines, 

En courant, car ça faisait longtemps en fait 

Longtemps qu’on s’était pas vu 

Il est tôt, 

Tout est si calme ici, pour l’instant 

Et la ville s’éveille, lentement, 

Les passants pas pressés longent les marchés hurlants, 

Les fruits et légumes, eux, transpirent l’amour 

Pas un jour ne se passe sans une rencontre, 

Où elle partage ses histoires à l’ombre des pins, 

Pas un non plus sans aventure, 

Car l’amour n’a de frontières ici. 

Marseille si belle, 

s’élève en lettres capitales, 

Et le Mistral souffle la liberté 

Marseille, je t’aime si fort, 

Toi, si sauvage au fond, 

En attendant ton retour, 

Je m’émerveille encore et encore 

https://www.comme-des-garcons-parfum.com/

Marque Indépendante :

Compliment – Violet

Alors située rue du Faubourg Saint-Honoré, la parfumerie Violet lança en 1939 le parfum Compliments. 82 ans plus tard, son successeur perd le « s » pour devenir Compliment : celui qui compte vraiment. Un départ de freesia et de palmarosa pour apporter une fraîcheur spontanée et naturelle. Un cœur capiteux empli de jasmin, de tubéreuse et de fleur d’oranger pour une générosité rayonnante. Un fond tendre et chaleureux traduit par un benjoin suave. En définitive, un compliment sincère et authentique.

Chaque parfum de la gamme Héritage est signé par Nathalie Lorson, maître-parfumeur chez Firmenich. Depuis 2016, elle imagine et réinvente les créations historiques qui ont fait la réputation d’antan de la maison Violet. Grâce à son goût pour les matières premières inédites, les formules deviennent entre ses mains de véritables hymnes rétromodernes singuliers : « Mon but en tant que parfumeur est d’apporter à chaque fois quelque chose de différent et de nouveau ».

https://www.maisonviolet.com/?lang=fr

Hibiscus Mahajád – Maison Crivelli

En septembre 2021, Maison Crivelli propose une nouvelle collection d’extraits de parfum vegans, où chaque signature puise son inspiration dans un choc sensoriel puissant, surprenant et intense.

Lumineuse et florale, la première création de la collection surprend par sa signature puissante aux facettes flamboyantes. Cet extrait de parfum, travaillé avec le parfumeur Quentin Bisch, associe de très hautes concentrations des plus belles matières premières de la collection ORPUR de la maison Givaudan.

Hibiscus Mahajád s’ouvre sur une note flamboyante aux accents fruités d’ébélia (cassis). La luminosité des notes de tête est accentuée par l’huile essentielle de Menthe crépue, tandis que la cannelle complète la rondeur du cassis par sa facette poudrée.

Le cœur repose sur une qualité extraordinaire d’absolu de rose Damascena, aux facettes florales et légèrement fruitées. La note florale est facettée par le nymphéal, qui habille la fleur d’une vibration transparente. Enfin, le cuir réchauffe la construction et introduit un sillage plus sombre.

Les notes de fond de la création sont travaillées autour des graines de l’hibiscus (absolu d’ambrette) pour prolonger la douceur poudrée de la cannelle, mais aussi autour d’un trio d’ambrofix, de benjoin et d’absolu vanille pour renforcer la chaleur sensuelle introduite par le cuir.

https://maisoncrivelli.com/

1992 Purple Night – Les Bains Guerbois

Premier spa de luxe parisien au XIXème siècle, puis boîte de nuit légendaire dans les années 70 (Les Bains Douches), les Bains Guerbois sont devenus un hôtel 5 étoiles en 2015. Et depuis 2016, l’héritier des lieux, Jean-Pierre Marois, s’applique à ressusciter leur vocation première en proposant des fragrances qui racontent leur histoire. Avec 1992 Purple Night, les Bains Guerbois rendent un vibrant hommage au Prince de la pop et du funk.

Il arrive en limousine, la rumeur l’a précédé. Foule dehors, foule à l’intérieur. Il dîne puis descend dans le club, laissant un fort sillage de parfum entêtant : tubéreuse, fève tonka, patchouli et bois ambré.

Il monte sur scène. Annoncé mais pas garanti. Acte gratuit, pour le plaisir, pour le club, pour ceux qui sont là. Pour lui si l’humeur est là.

Concert ! Magie totale. Pluie de sons, de couleurs, de senteurs.

Combien d’artistes, combien de moments forts, vécus, rêvés, cette année-là aux Bains ?

Poète méticuleux, esthète rationnel, Dominique Ropion a signé en 2021 sa deuxième création pour Les Bains Guerbois, et le huitième opus de la maison : « L’idée était de créer un parfum qui reflète tout le paradoxe que Prince peut représenter en tant qu’artiste : une exubérance totale autant qu’une grande sensibilité. Au cœur de la création se trouve la tubéreuse, fleur si multiple, qui m’est apparue comme une évidence, et nous avons choisi de lui apporter des inflexions cuirées envoûtantes mais aussi un départ extrêmement frais autour de la mandarine… Si je devais le définir en trois mots : exubérant, sensible et avant-gardiste! » 

https://lesbainsguerbois.com/

Marque-Page – Ormaie

Dernière création de la Maison Ormaie, Marque-Page est une balade orientale entre cuir, épices, encens et bois, inspirée de la lumière qui joue avec les ombres de la terre cuite dans les souks, et des vents chauds du désert.

Les ingrédients naturels les plus nobles sont convoqués, avec en tête un encens mystique teinté de notes liquoreuses et addictives, incarnées par le davana et l’armoise.

Puis un cœur de cuir terracotta intensifié au contact du jasmin et de la fleur d’oranger, se mêlant ainsi au volume poudré et enveloppant de l’iris.

Et enfin, un mouvement de bois de santal, d’oud et d’ambre, qui joue sur des tonalités orientales, illuminées par des reflets de vétiver, de patchouli et de nagarmotha.

https://ormaie.paris/

L’Eau qui Enlace – Til 

Composé par le parfumeur Francis Kurkdjian, le délicat parfum de TiL est une interprétation libre et sentimentale du tilleul à son apogée, quand son odeur remplit l’air tiède de son aura de miel et que les abeilles bruissent de joie dans l’arbre. Un parfum enchanteur et joyeux par son pouvoir de mémoire et sa douceur intime : L’Eau qui Enlace porte bien son nom. Rompant volontairement avec la gourmandise ambiante, elle se réfugie dans le registre de l’intime et de la subtilité.

Ciselée, délicatement enveloppante, à la fois fraîche et ronde, L’Eau qui Enlace est un nuage tendre et exquis avec une subtile réminiscence d’enfance passée sous les tilleuls.

« J’ai laissé parler mes propres souvenirs du domaine de TiL, où les Tomentosa à grande fleur sont particulièrement odorants les soirs d’été. Mais la fleur de tilleul est une des grandes muettes de la parfumerie, au même titre que le chèvrefeuille ou le muguet. Quel que soit le procédé d’extraction, distillation à la vapeur d’eau ou extraction par solvants volatils, rien n’y fait… ! Pour composer cette eau de toilette, j’ai travaillé une formule sobre, à l’écriture contemporaine, qui intègre toutes les facettes de la fleur de Tilleul, à la fois légèrement verte et miellée, poudrée et orangée. C’est l’idée d’une sensualité douce, caressante et lumineuse qui va bien à notre époque je crois. » 

Francis Kurkdjian

https://til-time.com/le-parfum/

The Ghost in the Shell – État Libre d’Orange

The Ghost In The Shell est un parfum intensément moderne grâce à la matière subtilement animale qui s’en dégage et à ses notes légères et rafraîchissantes d’agrumes.

Etienne de Swardt, le fondateur de la maison de parfums État Libre d’Orange, raconte sa genèse : « Je suis un amoureux des mots au service des matières quand ils s’interfécondent pour donner de la poésie au fond de nos flacons. Ainsi, il y a quelques années, j’évoquais avec mon père l’œuvre de Pierre Teilhard de Chardin, un prêtre jésuite, chercheur, paléontologue, théologien et philosophe, et je lui demandais : “Alors, Teilhard de Chardin, précurseur de génie ?” 

Un regard, un silence et pour seule réponse quatre mots inattendus, quatre mots chuchotés par mon père : “ Ghost in the Shell ”.

Voilà l’acte de naissance qui fait l’esprit du parfum, le reste est poésie à vivre sur la peau.

Pierre Teilhard de Chardin est mort en 1955 mais son esprit voyage à l’infini. Ce parfum le prolonge le temps d’une alliance avec l’artiste japonais Shirow Masamune pour transcender l’esprit de la Terre.

En mélangeant biotech et matières naturelles, ce parfum célèbre silencieusement le sillage du futur et chuchote lui aussi qu’un jour viendra, providence ou hasard qu’importe, où l’humanité réunie et organisée, toutes ses consciences rassemblées par l’infosphère pour constituer un être supérieur et passer de l’inerte au vivant, comme les molécules s’assemblent pour faire du vivant, nous ferons alors un saut qualitatif qui sera le point de départ et d’arrivée du transhumanisme.

Ce parfum est le futur, il nous vient du XXè siècle. »

https://www.etatlibredorange.com/

Bois Imperial – Essential Parfums

Quentin Bisch, l’auteur de Bois Impérial, a voulu « créer ce parfum autour d’un bois précieux et extraordinaire : l’Akigalawood. Paré d’épices fraîches, c’est un grand boisé fait de contrastes, entre patchouli et basilic thaï. »

Les feuilles d’un basilic thaï épicé fraîchement écrasées rencontrent les facettes poivrées, pétillantes du pamplemousse et de l’absolu de poivre de Timut népalais. Une combinaison brillante qui contraste parfaitement avec la signature boisée audacieuse du parfum.

Une huile de vétiver haïtienne verte, riche et terreuse fait écho à Georgywood – une molécule exclusive aux puissantes tonalités de bois de cèdre. Cette association boisée vibrante est illuminée par l’aspect floral du Petalia.

Le majestueux Akigalawood signe vraiment le parfum. Cet ingrédient naturel exclusif est recyclé à partir du patchouli grâce à un processus biotechnologique. Son caractère boisé épicé unique est rehaussé par une riche essence de patchouli indonésienne et une note puissante et durable d’Ambrofix.

https://www.essentialparfums.com/

Velvet Tonka – BDK Parfums

La fève tonka est une matière pleine de contrastes, rappelant parfois le cuir de vanille, parfois l’amande et qui peut aussi révéler des facettes chocolatées. Velvet Tonka met en scène une trilogie entre la fève tonka, la fleur d’oranger et l’amande. À même la peau, elle donne l’impression d’une gourmandise orientale saupoudrée de sucre glace. 

La fève tonka, aux facettes baumées, se pare d’amande et de pétales de rose pour un côté velours, et d’une touche d’absolu de tabac qui lui confère son côté miellé. « L’odeur de la fève tonka est depuis toujours l’une de mes madeleines de Proust. L’absolu de fève tonka du Brésil enrichit la palette du parfumeur et les créations de ses notes amandée, chaude et sensuelle. J’affectionne tout particulièrement son caractère baumé et son côté lait de foin qui la rend si addictive », raconte la parfumeure Alexandra Carlin (Symrise).

En fond, se déploient des notes addictives apportées par le bois lacté d’amyris, rehaussées d’ambroxan et d’absolu de vanille pour un velouté et une sensualité incomparables.

https://bdkparfums.com/fr_fr/

Narcisse Taiji – Atelier Materi

La force et la délicatesse du narcisse, un parfum floral, boisé, épicé, entre ombre et lumière.

La parfumeure Marie Hugentobler sélectionne un narcisse naturel d’une qualité exceptionnelle, celui des prairies d’altitude des montagnes françaises de l’Aubrac. Près de mille six cent kilogrammes de ces fleurs sauvages, cueillies par des producteurs locaux, sont nécessaires pour produire un kilogramme d’absolue de narcisse, aux facettes florales puissantes et délicates.

Dans Narcisse Taiji, la créatrice met en lumière les forces contraires de cette fleur précieuse aux mille visages. Aux facettes lumineuses à la fraîcheur végétale et humide de la fleur juste cueillie, le parfumeur oppose la part sombre et animale du narcisse, renforcée par des accents cuir et patchouli.

Un équilibre parfait, surprenant et sensuel.

https://atelier-materi.com/fr

Sun Bleached – Une Nuit Nomade

La maison de parfums Une Nuit Nomade se propose de réveiller avec élégance le désir de vagabonder d’un continent à l’autre, à la découverte de destinations romanesques et surprenantes. Sun Bleached est un voyage immobile, étape d’une quête parfumée. 

Mascate, la capitale du Sultanat d’Oman est aussi dénommée la Ville Blanche. Un soleil aveuglant noie de ses rayons les murs immaculés. Les Omanais déambulent dans les rues, portant avec élégance la fameuse dishdasha, longue tunique blanche ornée d’un pompon que l’on trempe délicatement dans le parfum. 

Sun Bleached se pare de fraîcheur, dans un accord de linge propre, de fleurs blanches, avec une envolée zestée d’agrumes comme si l’on mordait dans un quartier d’orange, les muscs blancs, le santal et la vanille viennent en fin arrondir son explosivité. 

« Un pâle soleil adoucit la blancheur de murs, des draps, du jour même ; cette blancheur générale semble gagner les âmes, et le petit chuchotement enfantin, tel un chant d’oiseau, complète l’impression bénie de bonheur et de pureté. » – Léon Frapié

https://www.unenuitnomade.com/

Falcon Leather – Matière Première

Aurélien Guichard, parfumeur et fondateur de Matière Première, a créé avec Falcon Leather un parfum cuiré : « J’ai choisi de travailler l’essence de Bouleau Goudron Finlande, une matière première d’origine végétale de grande qualité, avec un caractère fumé, âcre, presque revêche. Elle évoque immédiatement le cuir, puisqu’elle a longtemps été utilisée pour le tannage des peaux. Je l’ai imaginée émanant d’un gant de fauconnier chauffé par le soleil, souple et puissant à la fois. » 

L’essence de Bouleau Goudron est obtenue par distillation sèche de l’écorce de cet arbre typique des régions du Nord. Longtemps utilisée pour le tannage des peaux, elle rendait les cuirs souples, imperméables, et leur donnait leur parfum si particulier.

Dans Falcon Leather, sa puissance est exacerbée grâce au safran, et complexifiée par l’ajout du Ciste Labdanum Andalousie et du Benjoin Absolu Laos.

https://matiere-premiere.com/

Fleurs de Tabac – Cherigan

Lancé en 1929, Fleurs de Tabac est l’un des premiers « tabacs » de la parfumerie, symbole d’élégance et d’impertinence. Ses notes d’iris et de tabac à pipe, alliées à la mousse de chêne et à la tonka, s’agitaient dans l’air chaud des cabarets parisiens.

Le succès et l’énergie intemporelle qui caractérisent Fleurs de Tabac font de sa réédition une nécessité. Après analyse et reconstruction de la formule, en utilisant les plus belles qualités de matières premières afin d’être au plus proche de l’original, sa richesse et sa profondeur retrouvent les couleurs d’une époque éclatante. Les années 1920 ressurgissent à nouveau au rythme du jazz, des danses endiablées et d’un chic sans compromis.

https://cheriganparis.com/

Material – Amouage

Maison de parfums originaire du Sultanat d’Oman, Amouage entreprend un voyage dans un monde sans limites avec Material. Un plongeon dans une fantaisie synesthésique, traduisant en parfum la joie d’une humanité goûtant sa libération et s’éveillant à la nouveauté d’une existence pure, débarrassée de tout préjugé, de toute discrimination. 

Réalisé d’une main de maître par la parfumeure Cécile Zarokian sous la direction créative de Renaud Salmon, Material incarne la puissance de la libération. « C’est une création boisée-épicée-ambrée traditionnelle, qui rappelle mes premiers souvenirs olfactifs, remontant à une époque où une vie plus légère nous procurait des plaisirs simples pour façonner notre bonheur », explique Salmon. « Il offre à nos sens un parfum où les matières naturelles brillent avec une pureté et une abondance rares pour faire écho à l’énergie de la Libération, porteuse de vie. »

Material est un paradoxe : par sa matérialité, il évoque l’immatérialité, nous apprenant à regarder au-delà des apparences et à réaliser que ce qui importe est souvent invisible. Une expérience semblable à celle de se tenir dans un bosquet et de discerner dans l’ombre étouffante et mouvante, une multitude de textures et de teintes de bois, de feuilles et d’écorces, qui ne forment ensemble plus qu’un.

Material est plus qu’une simple étude sur la vanille : c’est une vanille sauvage et déchaînée. L’ouverture brille sous un nimbe angélique d’encens et d’élémi qui s’élèvent ensemble en volutes lumineuses, leur zeste hespéridé transformant l’absolue de vanille en un baume sacré. D’un son clair et doré, ils annoncent l’entrée du benjoin, cinnamique et cinabre, sa chaleur se perdant dans celle de la fève tonka qui recouvre comme un voile une vanille aux accents de tiaré – avant qu’elle ne bascule dans la ténèbre d’un bûcher crépitant de bois secs. Le ronronnement ambré du labdanum, l’humidité cacaotée du patchouli et la puissance animale de l’oud soulignent le côté obscur de leur Reine, mais la lumière l’emporte toujours grâce à la pulpe abricotée et miellée d’une fleur d’osmanthus détrempée de muscs blancs, concluant le finale et asseyant la vanille sur un trône céleste.

https://www.amouage.com/

Vert Empire – Mizensir

Ce parfum est né d’une sensation ressentie à un instant précis de l’année. Une perception olfactive qui fait le bonheur d’un parfumeur épris de nature et amoureux de son jardin. Simple mais délicieuse, fugace mais inoubliable…

L’hiver vient de se terminer, le froid demeure mais les premiers rayons du printemps sont là. C’est le moment où les agrumes qui ont séjourné dans l’orangerie renouent avec l’extérieur. Sortir les citronniers et les orangers, quoi de plus anodin pour un jardinier ? Mais pour Alberto Morillas, ce geste familier est l’un des plus parfumés qui soit. Et des plus délicats. 

« Je voulais proposer une autre idée de la fraîcheur, plus végétale, plus familière aussi, et sans aller vers la Cologne. Je crois sincèrement que les senteurs du quotidien peuvent offrir de merveilleuses pistes olfactives à un parfumeur. Il suffit d’être attentif aux détails, de garder ses sens aux aguets comme un musicien qui tend l’oreille à l’approche de quelques notes », explique le parfumeur.

Vert Empire est l’évocation de cette perception, dans une composition à la vivacité aromatique et zestée. On y perçoit les agrumes au milieu des feuilles grâce aux essences de mandarine et de petit grain. La fraîcheur matinale, soulignée par la paradisone et une pointe de cardamome. Puis, petit à petit, l’odeur de la terre mêlée à celle de l’arbre gagne en intensité boisée un rien minérale. Elle est apportée par l’alliance du santal et de l’ambrox avec l’angélique et la sauge. Comme un tuteur qui donne la ligne directrice, cette note signe toute la composition, se frayant un chemin entre le vert du feuillage et la douce amertume des fruits.

https://www.mizensir.com/?lang=fr

DÉVELOPPEZ VOTRE INFLUENCE EN TANT QUE PROFESSIONNEL DU PARFUM

Devenir membre

ILS SONT MEMBRES DE LA FRAGRANCE FOUNDATION FRANCE

logo-parfums-Caron parfums dusita steklarna-hrastnik-logo