Zoom « Innovations responsables dans les parfums » : de nouvelles molécules odorantes

La créativité et l’engagement responsable de la filière Parfum se manifestent notamment par la création de nouvelles molécules odorantes, ce que permet par exemple la biotechnologie.

La biotechnologie est l’application de la science aux organismes vivants, en vue de leur modification. L’un des procédés les plus utilisés en parfumerie est la fermentation : on part d’un substrat (souvent, de la canne à sucre), sur lequel on fait travailler bactéries ou enzymes, afin de créer de nouvelles molécules.

La plupart des maisons de parfums travaillent sur ces procédés, avec l’objectif N°1 de réduire leur impact environnemental au maximum, tout en inventant de nouvelles matières réellement intéressantes d’un point de vue olfactif.

La maison de composition Firmenich, par exemple, a récemment créé #Dreamwood™, une note bois de santal légèrement différente et complémentaire de l’huile de santal naturelle, grâce à la biotechnologie. Dreamwood™ est également un ingrédient 100% biodégradable et carbone renouvelable..

La biotechnologie est utilisée de longue date dans les arômes. Son utilisation en parfumerie est plus récente et a nécessité plus de 15 ans de recherche. Après la création de ces molécules odorantes innovantes, c’est au tour du parfumeur de les apprivoiser et de les inclure à sa palette d’ingrédients.

http://www.firmenich.com/dreamwood

Source : https://mag.bynez.com/parfum/dreamwood-le-bois-dont-les-reves-sont-faits/

Partager cet article

Fragrance Foundation Awards 2021