The Fragrance Foundation France

Mémoire : disparition de deux grands parfumeurs mondiaux

Joséphine Catapano et Guy Robert sont partis tous les deux en mai, le mois des fleurs. Ils se connaissaient surement, et avaient chacun pu apprécier l’œuvre de l’autre. Et pour cause. Tous deux étaient de grands créateurs de parfums et pratiquaient leur métier avec la même passion.


Joséphine Catapano, dite « Jo », new yorkaise, fut l’une des premières femmes créatrices de parfum aux Etats-Unis, et chez IFF où elle a fait toute sa carrière, a signé bon nombre de succès pour le groupe Lauder et pour Shiseido. Youth Dew en 1953, c’est elle. Zen, c’est encore elle, en 1964. Fidji pour Guy Laroche, aussi, en 1966, puis le joli fleuri Norell de Norell en 1968. Dans ses équipes, elle repère vite une jeune femme bourrée de personnalité, Sophia Grosman, et lui donnera envie de faire ce métier.


Guy Robert lui aussi, aura semé derrière lui des formules de talents et des parfums inoubliables, comme Doblis (1955), Calèche (1961) et Equipage (1970) créés pour Hermès, Madame Rochas (1960), Monsieur Rochas, Dioressence des Parfums Christian Dior (1979), Amouage, Gucci Pour Homme…. Né dans une famille de parfumeurs, passionné par son métier, il avait une connaissance du parfum sans égale, si ce n’est sa générosité à la partager. Il ne refusait jamais une conférence, et offrait ses talents, à nombre de sociétés savantes, écoles et universités, avec gentillesse et humour. Il avait écrit, entre autres, un livre riche et essentiel, Les Sens du Parfum (Osman Eyrolles Multimédia, Nov 9 2000) où il a fort heureusement pour nous, compilé une partie de son savoir.

Youth Dew , créé par Joséphine Catapano

Fidji créé par Joséphine Catapano pour Guy Laroche

Amouage, une création Guy Robert

Calèche, une autre création de Guy Robert pour Hermès

http://perfumeshrine.blogspot.fr/search?q=guy+robert