The Fragrance Foundation France

Soirée autour de la Rose pour les 70 ans de la SFP

Près de 400 personnes sont venues souffler les 70 bougies de la SFP (Société Française des Parfumeurs) sous les ors du Palais Potocki. Et découvrir l’energie de cette association, présidée par Patrick Saint-Yves, qui regroupe 800 membres de l’industrie mondiale de la parfumerie, dont près de 300 parfumeurs-créateurs. Trois temps forts lors de cette soirée, avec le baptême de la rose des parfumeurs, « un rosier à grandes fleurs, de coloris rouge foncé au stade  boutons, pétales apparents. Le coloris évolue vers un rose foncé au stade fleur épanouie » comme l’explique l’obtenteur de cette variété, Pierre Orard. « Cette rose diffuse un accord floral, naturel et sensuel de rose damascena allié à une puissante note fruitée composée d’une dominante de pêche  de vigne et d’éléments gourmands de fruits rouges, rehaussé d’un soupçon de feuilles de cassis qui lui confère vivacité, fraicheur et modernité. Cette rose est destinée à devenir  la gracieuse ambassadrice des parfumeurs dans le monde des jardins » expliquait Pierre Nuyens, vice pdt de la SFP et parfumeur. Autre temps fort, l’annonce de la création du Cercle International des parfumeurs-créateurs, pour valoriser l’art de la composition. Et la défendre, comme l’a bien dit avec force Raymond Chaillan: « Définir, défendre ce métier difficile que l’on galvaude, recueillir en son sein tous les vrais parfumeurs-créateurs, assurer les relations avec les pôles d’enseignement, collaboration avec l’Osmothèque, les institutions, Fédérations, IFRA, Commission européenne, presse, dire que ce n’est plus possible de réduire toujours et encore notre palette des naturels, que la création est en danger, qu’elle atteint ses limites, que les voyants sont au rouge et que c’est tout un pan de notre patrimoine français qui risque de tomber, de disparaître, telles pourraient être les fonctions essentielles de notre Cercle ». Enfin, la SFP a remis le 28ème Prix International du parfumeur-créateur à Virginie Armand, parfumeur chez Argeville, qui a planché, comme tous les candidats, sur le thème « le parfum, c’est la fête! »: « Imaginez un verre à Martini, mélangez rhum et cola et sur un pic, au lieu de mettre une olive, mettez les bonbons. Vous retrouverez les concepts que j’ai souhaité transmettre dans mon parfum». Et ce fut la fête du parfum !

Réjane Delille (Comité directeur de la SFP) et la Rose des parfumeurs

Raymond Chaillan, parfumeur-créateur, présente le Cercle des Parfumeurs Créateurs

Patrick Saint Yves, Président de la SFP, remet son prix à Virginie Armand (Lauréate Prix International du Parfumeur-Créateur 2012) sous l’oeil de Dominique Ropion