The Fragrance Foundation France

Parfums Thierry Mugler : tous à la source, pour un luxe responsable !

Un monde fou, le 9 janvier 2013 pour une conférence de presse sur la vision du luxe responsable du groupe Clarins, et de son activité parfum, Clarins Fragrance Group (Mugler, Azzaro, Swarowski, Zadig&Voltaire..). Avec la présence remarquée de Christian Courtin-Clarins, venu rappeler les fondamentaux du groupe éponyme, et son interêt depuis 1954 pour la biodiversité, son implication dans un développement durable et responsable : « faire mieux, faire plus et aimer le faire » a-t-il résumé avant de céder la parole à Véra Strubi. C’est en effet cette femme de conviction,d’audace et d’intuition qui avait initié le projet des parfums Thierry Mugler et lancé le révolutionnaire parfum Angel en 1992, dans un esprit de luxe accessible souhaité par Jacques Courtin, fondateur du groupe. Elle avait créé les sources à parfum, permettant aux consommatrices de venir sur le point de vente pour remplir ces flacons d’exception de leur fragrance Angel.


Avec Womanity, comme l’a expliqué Joel Palix, Pdt de Clarins Fragrance Group (CFG), place au premier parfum éco-responsable, conçu après l’analyse de son cycle de vie, pour repérer les améliorations possibles en faveur de l’environnement. La décision de n’avoir plus que des parfums ressourçables sur la marque Mugler s’est vite imposée, avec suppression des cales dans les étuis, utilisation de papier recyclable et recyclé, produits dont les éléments sont dissociables aisément pour faciliter le tri sélectif, fabrication locale pour minimiser l’empreinte carbone, bilan carbone neutre avec une implication du groupe dans un programme de reforestation en Amazonie…
Mais revenons à la source…Un flacon Angel ou Alien est ressourcé toutes les 7 secondes dans le monde, et désormais, ce sont 4 produits qui vont être ainsi ressourçables, avec une nouvelle Source à parfums, installée progressivement dans les points de vente, et équipée de 4 buses de remplissages (Angel, eau de parfum et eau de toilette, Alien et Womanity dans leur concentration eau de parfum). Et la possibilité pour tous d’aller acheter sur ce même point de vente un flacon vide, remplissable immédiatement, avec en prime, ce petit moment qui permet d’échanger sur le parfum avec la conseillère de vente. Du contact humain ! Gain pour la consommatrice: 35% moins cher. Comme l’explique Sandrine Groslier, DG France de CFG « nous savons défendre la parfumerie sélective. La valeur de la source n’existerait pas si le flacon n’était pas en lui même un défi créatif, très haut de gamme ».