The Fragrance Foundation France

LONGUE VIE À LA REINE DE HONGRIE

 

hongrieC’est aux Tuileries, entre les pierres apparentes de la Librairie des Jardins que Clara Lederlin a présenté confidentiellement les Infusions Reine de Hongrie. Le fruit d’un travail arrivé à maturation : « L’idée initiale, explique cette professionnelle de la parfumerie qui a travaillé plusieurs années chez IFF, c’est de retranscrire les parfums sous forme de saveurs ». Elle a travaillé avec la complicité discrète d’un parfumeur-créateur reconnu. Par tâtonnement, en juxtaposant les ingrédients des formules ancestrales. Feuille de romarin, fleur de lavande, écorce de cannelle, écorce de citron : ce mélange équilibré se hume avant d’être infusé pour percevoir ses facettes gustatives. Plus réalistes que les promesses de l’Eau de la Reine de Hongrie, les propriétés de cette infusion sont conformes à la pharmacopée : stimuler le système immunitaire.

Au XIVème siècle, auréolée de sa légende, l’Eau de la Reine de Hongrie marque durablement l’histoire de la parfumerie. Véritable eau de jouvence, elle aurait permis à une souveraine de 72 ans de retrouver toute sa fraîcheur et d’être demandée en mariage par le jeune Roi de Pologne… La rumeur assure le succès de cette eau parfumée à base de romarin, qui s’utilise aussi bien par voie interne qu’externe. À la fois élixir de longévité et parfum, l’alcoolat complète progressivement sa formule par d’autres plantes et épices, en additionnant leurs vertus curatives. Le succès de l’Eau de la Reine de Hongrie persiste longtemps, comme en témoignent les lettres de Madame de Sévigné à sa fille au XVIIème et les recettes successives conservées par différents traités de parfumerie.

En écho à cette histoire, Clara Lederlin a développé une collection de 6 infusions, par analogie avec l’alchimie du parfumeur. « L’Eau d’Angélique associe graine d’angélique, grain d’anis vert et anis étoilée à une facette bâton de réglisse pour rechercher une note boisée subtile. L’Eau de Rose est construite sur un accord olfactif classique : bouton de rose et anis, adouci d’une pointe de tilleul » précise-t-elle. Les infusions sont présentées en coffrets de carton cylindriques fabriqués en France, l’étiquetage se pare d’or ramené à chaud. Chaque ingrédient est soigneusement pesé à la main, pour respecter la formule… La tradition de l’herboristerie et l’art de la parfumerie se mêlent intimement. Un hommage royal !

http://www.lareinedehongrie.com

la-reine-de-hongrie-infusions