The Fragrance Foundation France

Vive le 1er Mai: voici Lilybelle by Symrise !

Ses clochettes ont inspiré bien des poèmes et des histoires. Fleur fragile qui exhale pourtant une odeur intense et délicate, le muguet est resté pendant très longtemps pour les parfumeurs une fleur muette. Aujourd’hui encore, ni la distillation à la vapeur ni l’extraction au solvant volatil ne parviennent à en capturer correctement l’huile essentielle.
Petite fleur porte bonheur aux cent noms, l’odeur délicieuse du muguet est aujourd’hui recréée grâce à des matières synthétiques. De nombreux acteurs de la parfumerie se sont penchés sur ces molécules de synthèse utilisées pour recréer l’odeur du muguet.

Après six années de développement, l’équipe de recherche Symrise a mis au point Lilybelle®:
une molécule dont les notes fraîches et transparentes la rendent très proche de la fleur de muguet.

Cette innovation a pour but de répondre aux attentes environnementales et sociétales en matière de dévelopement durable et offre au consommateur des produits de la vie quotidienne réunissant performance et éco-responsabilité.

UN VRAI ENJEU POUR L’ENVIRONNEMENT

Lilybelle® se distingue des molécules synthétiques classiques puisqu’elle apporte une alternative verte à la chimie du pétrole. En effet, chaque année, plusieurs milliers de tonnes de D-Limonène sont produites à partir de peaux d’orange, déchets de l’industrie du jus de fruits.

En valorisant ce produit secondaire renouvelable, Symrise a conçu et développé un procédé de synthèse qui respecte les 12 principes de la chimie verte (Paul T. Anastas et John C.Warner) :
– Utilisation de catalyseurs à chaque étape permettant d’économiser des produits chimiques ;
– Récupération des solvants et leur recyclage au sein du procédé de fabrication ;
– Rendement élevé limitant la formation de déchets.

Au-delà de l’utilisation de la chimie propre, des études de décomposition environnementale ont démontré que la molécule Lilybelle® est biodégradable.
Une innovation qui s’inscrit dans un projetde développement durable global pour Symrise à chaque étape de sa chaîne de production, de son sourcing à son utilisation finale.

Les notes florales blanches font partie des matières premières les plus répandues de la parfumerie et s’utilisent aisément en toutes circonstances. Même si cette fleur particulièrement odorantese cultive facilement, ses clochettes fragiles offrent un trop faible rendement. Aucune méthode d’extraction ne permet d’exploiter véritablement ses qualités olfactives.

LE MUGUET EST LA NOTE FLORALE PAR EXCELLENCE

La seule alternative pour reconstituerl’odeur fraîche et délicate du muguet est le recours aux ingrédients synthétiques. Certaines molécules synthétiques classiques disponibles sont soumises actuellement à defortes pressions régulatrices (Lyral, Lilial).Le travail du parfumeur se soumet aux exigences grandissantes des marchés et des consommateurs, techniques fonctionnelles, environnementales ainsi qu’aux exigences de limitations et restrictions légales.

Avec Lilybelle®, le parfumeur créateur dispose d’un nouvel outil de travail répondant à toutes ces exigences et contribuant au développement durable de façon globale.

LILYBELLE®, LES PARFUMEURS SYMRISE EN PARLENT

Emilie Coppermann
Master Parfumeur Symrise
«Lilybelle®, une molécule tout en dualité : la fraîcheur et la délicatesse d’une note florale cyclamen muguet, alliées à une puissance unique et une très grande tenue. Aussi, elle est biodégradable et renouvelable et devient donc une molécule inespérée dans notre palette qui se voit peu à peu privée par la législsation de molécules dans la même famille olfactive. Un cadeau pour le parfumeur !»

 

Alexandra Carlin
Parfumeur Créateur Symrise

«Lilybelle® est la molécule à odeur de muguet que l’on attend depuis toujours.
Elle est très puissante et a beaucoup de radiance, mais surtout, elle est acceptée par la réglementation quand les autres notes muguet sont tour à tour bannies de notre palette. Son sillage, que l’on a pu évaluer au tube contre des molécules iconiques,
est très naturel et tenace.»

 

 

Pierre-Constantin Guéros
Parfumeur Créateur Symrise

«Symrise investit depuis de nombreuses années déjà dans des molécules de haute performance, afin de limiter les quantités utilisées dans un soucis d’efficacité maximale. Lilybelle® est une belle molécule florale transparente, d‘une puissance naturelle sans équivalent dans cette famille olfactive.
C’est un concentré de nature, pur et éclatant.»

 

Interview de David ApelParfumeur Senior Symrise
page9image1809664
«Lilybelle® est une molécule à l’odeur extrêmement fraîche, verte et humide. Une touche d’aldéhydes relève son côté floral luxuriant, permettant ainsi de capturer la fraîcheur pétillante du printemps.»

« Il y a une vingtaine d’années, j’ai pris conscience d’un changement en parfumerie, jusque-là semble-t-il passé inaperçu qui portait sur l’utilisation des notes florales dans les créations olfactives masculines. En regardant les 10 premiers parfums masculins sur le marché, le constat était simple : l’utilisation de notes florales dans les parfums masculins était devenue une tendance grandissante, du parfum numéro un dans la catégorie (Original Polo de Ralph Lauren, 1978) au leader du marché de l’époque (Tommy de Tommy Hilfiger, 1995).

À l’époque, les parfumeurs utilisaient presque exclusivement l’Hédione pour créer des parfums floraux. Elle était considérée comme la nouvelle fraîcheur héspéridée, naturelle, claire et pure.

Ce désir de légèreté et de fraîcheur était devenu une tendance dans les parfums masculins et féminins, en complète opposition avec la lourdeur des notes existantes.

La plupart des grands développements en parfumerie viennent de l’utilisation de nouveaux matériaux ainsi que du réarrangement de ceux existants. C’était le cas par exemple des aldéhydes dans Chanel 5 ou encore l’éthyl-maltol dans Angel de Thierry Mugler.

Je crois que la prochaine grande innovation sur le marché des parfums masculins viendra de la recherche de nouvelles molécules de notes de muguet pour remplacer les molécules Lyrial et Lilial désormais complètement absentes de la palette des parfumeurs pour des raisons réglementaires. Les maisons de parfums investissent actuellement beaucoup de leurs ressources pour trouver de quoi les remplacer. Ces notes de muguet auront un effet des plus spectaculaires sur les créations féminines, cela va de soi, mais aussi et surtout dans la composition des parfums pour hommes.

Aujourd’hui chez Symrise, le programme de recherche de captifs novateurs amène nos équipes de parfumeurs vers une incroyable nouvelle source d’inspiration. Dernière en date, Lilybelle® avec ses notes florales,vertes, humides et fraîches nous permet d’envisager une nouvelle manière de concevoir les parfums masculins.

Une nouvelle porte s’ouvre devant nous… »