The Fragrance Foundation France

GIVENCHY : FRANCHIR LE PAS ET OSER L’INTERDIT

1952 : HUBERT DE GIVENCHY INTRODUIT UN LUXE TOUT À LA FOIS AVANT-GARDISTE ET INTEMPOREL. UN LUXE D’UN RAFFINEMENT SAISISSANT, ALLIANT FORCE ET SIMPLICITÉ.

Le glamour le plus pur rejoint la sensualité. L’élégance se double d’irrévérence. La sobriété d’une signature en noir et blanc contraste avec l’audace des designs.
Pionnier du chic décontracté, osant l’inattendu avec les Séparables, Hubert de Givenchy insuffle un nouvel état d’esprit à la mode. Ce parti pris radical offre aux femmes une certaine liberté et contraste avec les total looks qui priment à l’époque. Il y a, dans son approche de la mode, quelque chose de classique mais aussi d’incroyablement novateur.

Est-ce pour cette raison qu’Audrey Hepburn le choisit pour imaginer sa garde-robe ? Une décision inspirée, qui donne lieu à une longue amitié et à une collaboration fructueuse. Cette relation rare contribue à forger la Maison Givenchy et à donner un cap à son devenir. L’un des fruits les plus emblématiques de cette collaboration entre le créateur et celle qui est pour lui bien plus qu’une muse est une fragrance, créée tout d’abord exclusivement pour Audrey. Quand, en 1957, Hubert de Givenchy lui demande s’il peut la commercialiser, la légende rapporte qu’elle aurait initialement répondu : « Je vous l’interdis ! ».

AUJOURD’HUI, UN NOUVEAU CHAPITRE S’OUVRE POUR LA MAISON : GIVENCHY DONNE NAISSANCE À UN NOUVEAU PARFUM QUI INVITE LES FEMMES À FRANCHIR LE PAS ET RESSENTIR LE FRISSON DE L’INTERDIT.

L’Interdit en 1957, la première fragrance audacieuse de Givenchy.
L’Interdit en 2018, un hommage à la liberté, un parfum résolument fearless classic.

LE FRISSON DE L’INTERDIT

AUJOURD’HUI, AVEC L’INTERDIT POUR CRI DE RALLIEMENT, GIVENCHY INCITE LES FEMMES À BRISER LES CONVENTIONS.

À éprouver le frisson de la liberté et des sensations défendues. À transgresser les codes, qu’ils soient réels ou imaginaires. Parce que bien souvent, la seule limite est celle que l’on s’impose à soi-même. L’Interdit est cette fragrance qui nous rappelle que l’audace est la clé de la liberté. Et que c’est par-delà nos peurs que résident les plaisirs de la vie.

UNE FLEUR RÉSOLUMENT UNDERGROUND

UNE FRAGRANCE PUISSANTE ET MÉMORABLE, À L’ÉLÉGANCE DÉVASTATRICE.
LA SIGNATURE D’UNE NOUVELLE FÉMINITÉ.

Quand l’intensité naît des contrastes.
L’union interdite d’une fleur blanche et d’un accord noir. La facette choc du chic.

Créé par les maîtres parfumeurs Dominique Ropion, Anne Flipo et Fanny Bal, L’Interdit dévoile un bouquet blanc, narcotique et lumineux, mêlant fleur d’oranger, jasmin et tubéreuse, qui contraste avec les notes sombres, aux accents fumés et racinaires, du vétiver et du patchouli.

SIMPLICITÉ ET SOPHISTICATION,L’ACCORD PARFAIT

VÉRITABLE CATALYSEUR, L’INTERDIT OUVRE LE CHAMP DES POSSIBLES. IL AGIT TEL UN TALISMAN QUI DONNE LA FORCE D’EXPÉRIMENTER, D’ALLER À LA DÉCOUVERTE DE SOI.

Le nouveau flacon est un hommage évident à l’original de 1957. Un objet à la fois intemporel et radicalement moderne. Ses angles arrondis travaillés sur une base carrée lui confèrent force et sobriété. À la fois simples, profondément féminines et délicates, ses lignes sont aussi dynamisées par le laçage d’un ruban de coton gros grain autour du col, scellé par l’emblème de la Maison, un logo 4G noir laqué.

L’étui, en noir et blanc évidemment, présente un design pur, affirmé. Mais à l’intérieur, il laisse apparaître une couleur inattendue, un rouge écarlate audacieux qui porte la signature de Monsieur de Givenchy.

La nouvelle Eau de Parfum est disponible en versions 35ml, 50ml et 80ml.

TALENTUEUSE ET AUDACIEUSE

CAPTIVANTE, ROONEY MARA EST L’UNE DES ACTRICES LES PLUS TALENTUEUSES DE SA GÉNÉRATION.
Audacieuse dans ses choix cinématographiques, elle est reconnue pour ses performances de comédienne mais aussi pour son implication dans la défense des droits de l’homme, la protection de l’environnement et celle des animaux.
La comédienne s’est illustrée dans plusieurs films marquants, tels que The Social Network, Les Amants du Texas, Effets Secondaires, Her ou Favelas. Nommée deux fois aux Oscars, elle a accèdé à la consécration grâce à ses rôles dans Millénium : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes et dans Carol, film pour lequel elle a reçu le prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes. Après avoir tourné cinq films en 2017, Rooney Mara tient à nouveau le haut de l’affiche en 2018 avec Marie Madeleine et T’inquiète pas, il n’ira pas loin à pied.
Rooney Mara montre que rien n’est impossible si l’on a le courage d’être fidèle à soi-même.

LA CAMPAGNE PUBLICITAIRE

TODD HAYNES ET ROONEY MARA ONT TRAVAILLÉ ENSEMBLE SUR LE TOURNAGE DU FILM CAROL. POUR TODD HAYNES, RÉALISER LE FILM PUBLICITAIRE DE LA NOUVELLE FRAGRANCE L’INTERDIT S’EST DONC IMPOSÉ COMME UNE ÉVIDENCE.

Leur collaboration donne au film publicitaire un style singulier, en ligne avec l’univers propre à Givenchy. Le tournage s’est dé- roulé dans la station de métro fantôme de la Porte des Lilas, interdite au public.

Dans cette campagne, Rooney explore l’interdit avec une confiance désarmante. On la découvre tout d’abord dans un appartement parisien, vêtue d’une robe de dentelle noire Haute Couture Givenchy. Éperdue d’ennui, elle s’échappe, n’écoutant que sa soif de liberté, et s’engouffre dans le métro. Sa tenue sophistiquée contraste avec l’environnement underground où elle pénètre. Sa témérité la conduit jusqu’à une porte close. Elle entre. Elle franchit la limite.

À l’aube, notre héroïne émerge de cet endroit mystérieux à la fois déterminée et sereine, armée de son seul parfum, véritable force émancipatrice. De toute évidence, l’expérience a été libératrice. Le visuel publicitaire, signé du photographe de renom David Sims, a également été réalisé dans le métro parisien.