The Fragrance Foundation France

Le Musée du Parfum de la rue Scribe s’embellit

crédit photo : Musée du parfum Fragonard

Inauguré en 1983 à l’initiative de Jean-François Costa, collectionneur passionné à la tête de la maison Fragonard, Le Musée du Parfum était resté dans son jus. Situé à quelques pas de l’Opéra de Paris dans un bel hôtel particulier, il a attiré des cohortes d’amateurs venus s’initier à l’histoire olfactive. Aujourd’hui le musée prend un nouvel essor et se redéploie, embelli, agrandi et enrichi de nouvelles acquisitions. Les objets de cette collection unique sont autant de points de contact avec l’univers du parfum. 

« Notre collection présente l’histoire du parfum évidemment, mais par le truchement des objets, il est possible de reconstituer l’Histoire avec un grand H, les coutumes, les mœurs et les modes de toutes ces époques. Chaque flacon est porteur de nombreux messages et quand nous devons réaliser une nouvelle acquisition, nous nous attachons autant à sa valeur historique qu’à l’histoire qu’il nous conte. »déclarent Agnès, Anne et Françoise Costa. Les 3 sœurs ont repris les rênes de la maison transmise par leur père et s’attachent à perpétuer sa volonté initiale de partager une culture millénaire.

crédit photo : Musée du parfum Fragonard

Le parcours muséal montre la chronologie autour du parfum, depuis ses usages spécifiques dans l’Antiquité, jusqu’à l’époque moderne. De surcroît, il présente les matières premières dans un cabinet de curiosité, les évolutions techniques des modes de fabrication : depuis les savoir-faire traditionnels de Grasse jusqu’à l’orgue du parfumeur contemporain. 

crédit photo : Musée du parfum Fragonard

Des pièces exceptionnelles s’exposent aux regard : le nécessaire à parfums de la Reine Marie-Antoinette, des flacons précieux élaborés dans les Ateliers Fabergé de Saint-Pétersbourg ou au sein de prestigieuses manufactures européennes, d’étonnantes bagues à parfums. Les pomanders et flacons à messages issus du 18esont les objets de prédilection des sœurs Costa. Remarquables aussi, les flacons fantasques  imaginés par Schiaparelli. Figuratif et excentriques, ils ont pour nom Zut, Schockingou Snuff… Bref, cette adresse recèle de bien des trésors à découvrir !

La scénographie du musée rénové s’aligne sur celle du musée du Square Louis Jouvet et le parcours converge également vers la boutique attrayante et haute en couleurs. Ce musée remplit tout particulièrement sa mission d’éducation auprès des touristes chinois, qui peuvent s’immerger dans l’univers du parfum lors de visites guidées. Le lieu propose une expérience patrimoniale de qualité ouverte à tous. Il se veut ludique, avec des jeux olfactifs et des contenus qui plairont à tout âge. 

crédit photo : Musée du parfum Fragonard