The Fragrance Foundation France

Carnal Flower – Editions de Parfums Frédéric Malle

CARNAL FLOWER 

Dominique Ropion 

Éditions de Parfums Frédéric Malle 

Date de création?: 2005 

La tubéreuse est une fleur puissante dont les effluves conservent leur force des heures durant. Deux jours après avoir été cueillie, l’odeur capiteuse de la plante fait encore valoir ses droits. En absolue, son essence est à manier avec précaution, comme les artificiers utilisent la nitroglycérine, avec prudence et discernement. Deux ans de conversations ont été nécessaires à Dominique Ropion, dialoguant avec son alter ego Frédéric Malle, l’éditeur de parfums, pour s’assurer du bon équilibre de la formule et offrir à ce floral détonnant, toutes les vertus charnelles de la plus entêtante des fleurs blanches. Il s’agissait de renouveler le genre de Fracas, la référence absolue en matière de tubéreuse pour instaurer une nouvelle ère.  

En notes de tête, en compagnie de bergamote et de melon, d’un trait d’eucalyptus animal et camphré qui réveille les appétits, l’ouverture va droit au but. N’oublions pas que la tubéreuse, herbacée de la famille des Asparagaceae, est une plante d’un genre dégusté au printemps par les amateurs pour le goût de sa sève. Son histoire a toujours été une histoire de désir. 

Edité en 2005 par Frédéric Malle, ce parfum épicurien réussit le tour de force d’un sillage affirmé et subtil, qui hèle par surprise l’attention, tant son art des contrastes éveille les sens. C’est un sillage au plaisir addictif. Tenu par le bout du nez, il n’est plus question de partir. 

Au cœur de ce jus à la réputation d’excellence, à l’empreinte olfactive immédiatement reconnaissable, bat l’énergie fruitée de la fleur d’oranger en absolue et la chaleur du salicylate (la molécule de l’ambre solaire), tous deux en harmonie avec les fleurs blanches, la sensualité de l’ylang-ylang et du jasmin, préparant l’arrivée des effets décuplées de l’absolue de tubéreuse. Une fois installée, celle-ci déploie ses charmes insistant sur fond de musc et de noix de coco, avec la grâce d’une femme aimée, libérée de ses doutes, sûre d’elle-même. 

Dans Carnal Flower, l’omniprésente tubéreuse de Dominique Ropion, avec tout le culot d’un enthousiasme amoureux vécu pour la première fois, vit bien la plus belle des aventures, le don de soi pour le plaisir.