The Fragrance Foundation France

Le jasmin sambac

Cette fleur blanche très connue dans le monde de la parfumerie, était déjà utilisée par Cléopâtre. Elle provient d’Inde, dans la région de l’Himalaya. On la trouve également en Chine et dans le sud de la France, à Grasse. Elle fleurit vers le mois de mai, c’est alors que les boutons de fleurs sont récoltés à la main, à l’aube, puis étendus sur un linge jusqu’à l’éclosion complète des fleurs. Celles-ci sont ensuite insérées dans un extracteur avec un solvant pour que le jasmin se transforme en une matière cireuse odorante : la concrète. C’est la macération de cette cire dans de l’alcool qui permet de créer l’absolu de jasmin, dont la senteur séduit par des accords qui évoquent à la fois la fleur d’oranger et des notes animales. Une matière première précieuse et coûteuse, qui a contribué au succès de Joy de Patou, puisqu’il fallait 10 600 fleurs de jasmin sambac pour créer 30 ml de cette fragrance mythique. Elle n’a rien perdu de sa superbe et s’invite toujours dans des fragrances sensuelles. 

Ces photos, signées Olivier Löser, nous ont été prêtées par les Parfums Mugler. En effet, la Maison Mugler, dont le parfum Alien qui fête ses 15 ans cette année et fait du Jasmin un de ses ingrédients-clés, privilégie depuis toujours les matières premières provenant de filières responsables, préservant la nature et assurant une juste rémunération aux producteurs. 

Alien – Thierry Mugler 

N°5 – Chanel 

First – Van Cleef & Arpels 

Jasmine Sambac & Marigold – Jo Malone 

Jasmin Sambac, Atelier des fleurs  – Chloé