The Fragrance Foundation France

Fifi Awards d’Or 2016

Du vote des professionnels sortira la liste des nommés pour les FIFI D’OR. Ce nouveau prix, inauguré lors de notre édition 2015 avec Jean-Paul Gaultier, permet à un jury de célébrités issus du monde de l’art de distinguer l’excellence créative et la cohérence de deux parfums.
Présidé cette année par Jean-Charles de Castelbajac, ce jury a donc pour mission de découvrir 5 parfums masculins et 5 parfums féminins, lors d’une réunion où ils pourront sentir les fragrances, découvrir les flacons et apprécier les campagnes de communications. Puis, d’attribuer un FIFI d’OR à un parfum masculin et à un parfum féminin dont ils auront jugé qu’ils étaient dotés l’un et l’autre de tous les talents olfactifs, esthétiques et d’image.

Présentation du jury des FIFI d’OR

Selma Mami, Louis-Marie de Castelbajac, Bénédicte Martin, Jean-Charles de Castelbajac, Lou Lesage et Christian Ghion

Selma Mami, Louis-Marie de Castelbajac, Bénédicte Martin, Jean-Charles de Castelbajac, Lou Lesage et Christian Ghion

Jean-Charles de Castelbajac, président du Jury

IMG_9044lowJean-Charles de Castelbajac fait partie de ces créateurs emblématiques transgénérationnels. Non pas tant pour les créations en elles même, mais pour cette oeuvre totale et polymorphe qu’il met en place depuis des décennies. Sa pensée est une sorte de rhizome qui lance mille concepts dans mille directions et dont chacun donne naissance à une création, un son, une collaboration, une mise en scène, un dessin. C’est un artiste tentaculaire qui ne se définit pas seulement à partir du champ restreint de la mode. Il colle, assemble, détourne, s’approprie, cite, parodie, met en abime, tout ce que les fabriques à image que sont le cinéma, l’art, Disney, la télé, les comics, la mode et bien d’autres, nous donnent à voir.

Après avoir réalisé le dictionnaire Larousse, plusieurs collections de timbres avec La Poste, il signe cette année, une ligne retentissante pour la célèbre maison Petit bateau et une œuvre monumentale et participative pour les Aéroports de Paris sur la façade d’Orly Sud inaugurée en novembre dernier.

Jean-Charles de Castelbajac a déjà œuvré dans le monde des parfums, notamment avec le groupe Pacific Création avec lequel il avait développé son parfum éponyme en 2001, caractérisé par un flacon molletonné rouge et son odeur de colle blanche, véritable « doudou pour adulte ». C’est désormais avec Sodip Group qu’il continue cette activité. Retrouvez l’ensemble des informations et collaborations artistiques sur www.castebajaccreative.com

 

Louis-Marie de Castelbajac (artiste – designer) 

IMG_8724lowLouis-Marie de Castelbajac est le fils de Jean-Charles. Il est acteur, designer et entrepreneur dans le secteur de la mode.

Il a lancé deux  marques : Panda Kunst, des tee-shirts supports de messages politiques et Le Void, mailles et tee-shirts qui ont la particularité de montrer des jeux de mots.

Il a fait des apparitions dans des films américains, ainsi que pour des publicités, notamment au coté de George Clooney pour Nespresso.

En 2013 il lance la marque d’Armagnac 700, dont il dessine le flacon, qui est entouré d’un fourreau en feutre semblable aux traditionnels bérets français. 700 est référencé chez Colette,  au Bon Marché, au Harry’s New York Bar, à l’Hôtel Meurice…

 

Christian Ghion (designer) 

« Le parfum est le reflet de notre personnalité et de notre histoire. »

IMG_8698lowChristian Ghion est diplômé de l’ECM (Section Design de l’Ecole d’Architecture de Charenton). A 28 ans, il fonde son propre studio de création avec Patrick Nadeau. Ils reçoivent le grand prix de la création de la ville de Paris en 1991.

En 1998, il poursuit en solo son aventure et signe des créations pour des éditeurs de renom tels que Cappellini, Driade, Daum, Salviati, Sawaya & Moroni ou encore XO.

Au cours des années 2000, il réalise les scénographies de nombreuses expositions, au Musée des Arts Décoratifs, au Musée de la Poste, à la Fondation Cartier, à la Biennale de design de Saint-Étienne, ainsi que la prestigieuse exposition « Le Luxe Français » organisée par le Comité Colbert à Shanghai en 2005. Il est également présent dans les collections du Fond National d’Art Contemporain, du Musée des Arts Décoratifs de Paris et du Guggenheim Museum de New York.
Il conçoit les scénographies de boutiques comme celles de Chantal Thomass, Jean-Charles de Castelbajac ainsi que l’aménagement intérieur des restaurants du chef Pierre Gagnaire en France et à l’étranger. Il intervient en tant que designer pour Le Mobilier National, Laguiole, Christofle,  Nespresso…2013 verra l’inauguration de la sculpture monumentale « SPIRIT » pour la ville de Séoul, en Corée.
En 2014, la ville d’Aix-en-Provence lui confie la conception du plus grand mur d’eau d’Europe qui couvre le pont Juvénal-Mozart à l’entrée de la ville. Christian Ghion reçoit plusieurs prix et distinctions. Il est fait Chevalier des Arts et des Lettres, en 2006. En 2010, il reçoit le prestigieux Red Dot Design Award.

Selma Mami

« Du choix de la forme du flacon, des matières élues à la sélection finale de la fragrance, le parfum doit pour moi raconter une histoire. C’est un langage qui nous permet d’exprimer ce que nous sommes ou ce que nous avons envie d’être. Chaque matin, nous avons notre petit rituel: le nez au dessus du flacon, nous cherchons la fragrance qui saura nous donner l’énergie qui nous manque, la confiance qui nous fait défaut, le petit « plus » séduction dont nous avons envie. En nous parfumant, nous cherchons à créer des émotions positivesCes émotions sont associées aux moments de bonheur. Si nous arrivons à créer ce petit moment de bonheur, c’est que nous avons réussi. »

 

IMG_8689lowDiplômée d’un master en finance de la Sorbonne, et après des stages au sein de grandes sociétés, Selma Mami a rejoint en 2011 la société créée par son père il y a vingt cinq, la Sodip, qui conçoit, réalise et commercialise des parfums en distribution sélective.

La marque fondatrice de la Sodip est Parfums Franck Olivier Paris,  aujourd’hui présente à l’international dans plus d’une cinquantaine de pays. La notoriété croissante de la marque Parfums Franck Olivier Paris s’explique notamment par le  développement de son réseau de distribution. Cela offre aujourd’hui à la société SODIP, basée en plein cœur de Paris, une véritable reconnaissance dans la création de parfums.
Comptant parmi ses plus fidèles clients de nombreuses personnalités, l’activité commerciale de la marque Parfums Franck Olivier Paris a connu depuis 2008 une forte croissance. « Le Made in France et l’exigence de qualité, voilà les deux piliers de cette réussite » explique Selma Mami, qui participe au développement de la marque Franck Olivier Paris, mais également à celui des parfums de Jean-Charles de Castelbajac.

 

Bénédicte Martin (écrivain) 

IMG_8769lowBénédicte Martin est femme de lettre et journaliste. Elle a publié des recueils de nouvelles érotiques « Warm up » (2003)  et « Perspectives de Paradis » (2006)  un recueil de poème en prose « Quelqu’un quelque part est foutu » (2012).

Instigatrice d’une nouvelle forme de féminisme, elle n’hésite pas à poser elle-même pour ses couvertures de livres qui contiennent une part autobiographique. Apple censure d’ailleurs momentanément la couverture de « La Femme » (2014).

Elle co-écrit avec le réalisateur Radu Mihaileanu l’ouvrage « La source des femmes » en 2010. En tant que journaliste, elle collabore à différentes revues et journaux : Paris-Match, Le Point, Marianne, VSD, Libération, L’Express Style, Be, L’Officiel de la mode… Elle tient une Chronique régulière dans Les Inrockuptibles.

 

Lou Lesage (comédienne et chanteuse) 

IMG_8932lowLou Lesage est la fille de Pierre Emery & Gil Lesage. Chanteuse et comédienne, Lou a grandi au milieu de la discothèque familiale, y a découvert la Sainte Trinité (The Rolling Stones, The Velvet Underground, The Stooges), écouté les albums de son père (Cherokees, Suspense, Rubberband…) ou d’Ultra Orange – le dernier groupe de ses parents qui accompagna, en 2007, les premiers pas vocaux de l’actrice Emmanuelle Seigner.

Le temps passant, Pierre Emery écrit et compose pour sa fille avec le regard d’un père énamouré dont la culture de mélomane invétéré rêve d’Amérique. D’ailleurs, après avoir enregistré dans l’atelier parisien d’Ultra Orange, Lou est partie à Nashville, dans le studio souvent arpenté par Jack White, poser les voix et mixer l’album à venir, annoncé par ce beau EP en jaune et noir, la couleur de la banane warholienne.

Égérie de la scène rock parisienne et actrice à la moue boudeuse dans le film à succès Lol, Lou affirme déjà une personnalité sans doute bien moins sage que ne le laisserait penser son patronyme.

 

Photographies©Guilhem de Castelbajac