Shiseido et Takasago vous invitent à Tokyo

Difficile d’ignorer ce qu’est Ginza, le quartier le plus chic de Tokyo où, depuis 20 ans, les plus grandes maisons de luxe rivalisent à grands coups de gestes architecturaux et de flagship stores spectaculaires. Ginza s’affichait même sur les packagings des produits de soin Shiseido depuis quelque temps. Et cette année, la marque a décidé de lui rendre hommage en créant un parfum du même nom. Rien que ça. Voilà en tout cas sa notoriété bien assurée.

Mais pourquoi Ginza ? Parce que c’est dans une échoppe de ce quartier de la capitale nippone qu’Arinobu Fukuhara a fondé Shiseido en 1872. Un siècle et demi plus tard, la marque est devenue un géant mondial de la beauté. Shiseido, ce ne sont pas uniquement des produits de soin mais aussi du maquillage et du parfum, notamment à travers les marques Issey Miyake, Dolce & Gabbana, Serge Lutens, ou Narciso Rodriguez.

À l’approche de son 150ème anniversaire, le groupe a souhaité remettre en avant les origines de sa marque-mère, Shiseido, en capitalisant sur son savoir-faire reconnu et l’appétence actuelle des consommateurs internationaux pour les produits de beauté venus d’Asie.

Pour mettre en odeur Ginza, Shiseido a fait appel aux parfumeurs de Takasago, une autre prestigieuse et ancestrale Maison japonaise qui fête le centenaire de sa création. Le nouveau parfum féminin, conçu par les deux grands noms du parfum de l’archipel, a été construit autour de l’idée de dualité. Délicatesse et force, sagesse et passion se complètent plus qu’ils ne se s’opposent. La fragrance elle-même allie élégance des fleurs et puissance des bois, dont l’hinoki, une essence sacrée utilisée pour la construction des temples au Japon. À défaut de pouvoir voyager au Japon en ce moment, Shiseido nous y invite en tout cas en parfum. Et c’est déjà beaucoup.

Partager cet article