The Fragrance Foundation France

Fifi Awards 1999

Féminin : Noa de Cacharel (L’Oréal Prestige & Collection)
Un peu de calme dans un monde qui va trop vite… Olivier Cresp (Firmenich) a imaginé Noa de Cacharel comme une offrande de douceur et de sérénité, coriandre et notes vertes en ouverture, puis enveloppement d’un voile de pivoine, avec l’ivresse de ses notes benjoin et encens. Son flacon rond, transparent, renferme une perle. Comme une promesse bien protégée.

Masculin : Pi de Givenchy (LVMH)
Son nom est la clé de la compréhension. Son flacon inspire le respect, comme un personnage d’une autre planète ou d’une civilisation ancienne (Serge Mansau l’a sculpté). Sa fragrance, de la même façon, est une quête à tiroirs, à la fois fraîche et incandescente, avec des notes agrestes, mais aussi la force du bois de gaïac, et la douceur d’un benjoin vanillé (signée Alberto Morillas et Jacques Cavallier, Firmenich). Et lors du lancement presse, c’était un astronaute qui le personnifiait.