The Fragrance Foundation France

Histoire d’un parfum mythique : Paris

Ils sont nés il y a vingt ans au moins, avant 1993, et font partie du top 30 des meilleures ventes sur le marché français en circuit sélectif. Leur réputation n’est plus à faire, ils ont aussi fait celle de quelques parfumeurs-créateurs, et ces grands parfums ont influencé notre vie toute entière. Ils nous ont par exemple donné envie d’aller plus loin dans notre connaissance de cet univers. Aux  Etats Unis, les élus entrent dans le Hall of fame. En France, nous offrons à ceux qui sont distingués par la profession un prix, celui des Parfums Mythiques.

Paris d’Yves Saint Laurent, créé en 1983 par Sophia Grosjman, flacon designé par Alain de Mourgues.

Notes de tête : Bergamote

Notes de coeur : Violette, Rose

Notes de fond : Iris, Muscs blancs, Santal

Description

Paris, ville si chère au cœur d’Yves Saint Laurent, donne son nom à ce parfum créé en hommage à toutes les parisiennes qu’il habille, à toutes ces femmes amoureuses à qui l’on offre des bouquets de roses pâles. Le choix par Yves Saint-Laurent, du nom Paris et de la couleur rose pâle qui l’entourait, fut la clé de la création du parfum.

Il voulait un parfum de rose. « Les roses que je vois ne sont pas ces espèces jolies, communes et maigres, mais ce sont les anciennes Roses dodues, comme celles des jardins exotiques de Marrakech, des roses qui deviennent comme des choux splendides en s’épanouissant pour mourir ». Il se révéla difficile pour les parfumeurs de revenir sur leur conviction qu’une note uniquement rose était trop simple. Plusieurs propositions ont été soumises à Chantal Roos, à l’époque chargée de développer le parfum : toutes ont été refusées. Ce fut dans une ambiance de frustration qu’une jeune parfumeur russe, qui travaillait pour Bernard Chant à New-York, eut la chance de soumettre le parfum qui devait devenir Paris. Sophia Grojsman avait commencé chez IFF comme assistante de laboratoire de l’ancien chef parfumeur Ernest Shiftan.