The Fragrance Foundation France

Une rentrée sous le signe de la féminité chez IFF

Avec les nominations d’Anne Flipo et Véronique Nyberg, IFF prépare une rentrée toute en douceur, fraîcheur et délicatesse.
Si ces noms ne vous évoquent rien, ou pas grand-chose, un petit rappel s’impose !

Anne Flipo est admise à l’ISIP (aujourd’hui ISIPCA) après le baccalauréat, Anne Flipo découvre véritablement la magie des essences, leur puissance d’évocation, l’apprentissage et la mémorisation des matières premières. Gagnée par le virus du parfum, elle se jette alors dans la partie comme on se déclare en amour : avec un engagement et une vitalité qui ne lui ont depuis jamais fait défaut. A cette époque, elle intègre des maisons comme de Laire, Florasynth et Charabot.

Anne rejoint IFF il y a une dizaine d’années.
Sensible et délicate, la parfumerie d’Anne Flipo se définit par un style figuratif qui puise ses racines dans sa passion des fleurs et des jardins… Longtemps consacré à l’univers des féminins, son talent s’exerce aussi à présent dans la composition des masculins.

Depuis elle a créé de grands succès comme Lady Million avec Béatrice Piquet et Dominique Ropion, Manifesto avec Loc Dong ou plus récemment La Vie est Belle avec Olivier Polge et Dominique Ropion.

Anne Flipo est promue VP Parfumeur au 1er juillet 2013

Quelques unes de ses créations : La Nuit de L’Homme (Yves Saint Laurent), Lady Million (Paco Rabanne), Ô de l’Orangerie (Lancôme), Manifesto (Yves Saint Laurent).

 

Véronique Nyberg aurait pu devenir peintre ou chercheur. Mais ce docteur en chimie organique au parcours atypique, s’est finalement laissée happer par les absolues et les essences. Aussi fanatique de cuisine intuitive que d’art abstrait, Véronique Nyberg aime toutes les formes de métissages culturels.

Véronique rentre chez IFF Hilversum comme chimiste mais se dirige tre?s vite vers le métier de Parfumeur. Formée par IFF, elle découvre d’abord les contraintes et les exigences de la parfumerie fonctionnelle qu’elle pratique pendant un an. Renouant avec son rêve de parfumeur, elle est sélectionnée à l’école de parfumerie d’IFF et retourne à Grasse où elle décortique les naturels, récolte le jasmin, extrait les absolus en bleu de travail et s’enivre de vapeurs d’iris séchant dans les salles chaudes. C’est à New York qu’elle commence à formuler ses premiers parfums, découvrant ainsi le plaisir de la création.

Quelques unes de ses créations : Miss Boucheron,  Alien Eau Luminescente (Thierry Mugler), Trésor in Love (Lancôme),  Jimmy Cho.