The Fragrance Foundation France

L’osmanthus

Ce petit arbre originaire du sud de la Chine est surnommé « olivier odorant ». Et pour cause, ses petites fleurs dégagent un parfum fruité qui évoque l’abricot. Lorsqu’elles arrivent à maturité, entre septembre et octobre, et à condition que la température ambiante ne dépasse pas 20°C, elles sont cueillies à la main, triées puis saupoudrées de sel avant que le processus de saumurage ne commence. C’est lui qui va lui apporter une facette cuirée. Après trois mois de macération dans des cuves en béton, toujours avec du sel, les fleurs sont rincées avant d’être transformées en concrète grâce à une extraction à base de solvants. 750 kilos de fleurs sont nécessaires pour obtenir un kilo de concrète, qui sera ensuite transformée en absolu par extraction à l’éthanol. Rendu célèbre dans les années 70 avec 1000 de Jean Patou, l’osmanthus continue de s’inviter dans des fragrances élégantes et raffinées, féminines ou masculines.

Ces photos, signées Olivier Löser, nous ont été prêtées par les Parfums Mugler. En effet, la Maison Mugler dont le parfum ALIENmen est un concentré d’Osmanthus, privilégie depuis toujours les matières premières provenant de filières responsables, préservant la nature et assurant une juste rémunération aux producteurs.

Les parfums contenant de l’Osmanthus sont :

Osmanthe Yunnan (Collection Hermessence) – Hermès

Love Osmanthus – Atelier Cologne

Osmanthus – The Different Company

Alien Men – Mugler

Fleur d’Osmanthus – Roger & Gallet