The Fragrance Foundation France

Diane Ducret incarne le nouveau parfum Montblanc

Monblanc lance Signature, un parfum pour les femmes qui choisissent d’être l’auteure de leur propre vie. Pour incarner cette femme de caractère, la célèbre maison a choisi la charismatique essayiste française Diane Ducret.

Cette femme forte a surmonté ses blessures pour les transformer en forces : victime d’un grave accident d’équitation, c’est l’écriture, comme une thérapie, qui lui a permis de se relever et de reprendre prise avec le monde. Les femmes constituent sa principale source d’inspiration et ses plus grands best-sellers, comme Femmes de Dictateur ou La Chair Interdite, les racontent dans toute leur complexité et leur force de caractère.

Diane Ducret Immortalisée par Cédric Bihr au café Flore (Paris)

Qu’avez-vous ressenti lorsque Montblanc vous a proposé de devenir l’égérie de son nouveau parfum ?

J’ai été ravie que Montblanc me sollicite pour représenter son nouveau parfum, Signature. C’est audacieux, de faire appel non pas à un visage mais une femme qui cherche la beauté dans les mots ! Cela « signe » comme un besoin, une envie de revenir à des choses qui ont du sens. La beauté, comme beaucoup de sujets qui touchent les femmes, a longtemps été associée à la superficialité. Le choix de Montblanc me fait plaisir car la beauté est une vertu qui ne se limite pas à la simple apparence, et ce depuis que le concept existe, dès la naissance de notre civilisation. Pour les Grecs, la beauté était dans l’harmonie, les justes proportions, la mesure et la santé. Comme une promesse pour atteindre le bien, le bon. Il est temps de revoir notre image de la beauté et lui rendre sa véritable profondeur, non ?

Comment décreriez- vous Signature ?

J’aime la marque Montblanc. Les mots et les idées sont mon univers. Montblanc, et plus précisément ses instruments d’écriture, incarnent parfaitement l’image que je me fais de l’Europe et de son luxe au sens noble du terme, où la beauté est une culture, un héritage. À l’image de cela, Signature est un parfum profond, avec du sens et j’apprécie particulièrement son sillage, élégant car aérien, comme une plume.

Signature (Montblanc), un parfum composé par Guillaume Flavigny et Nathalie Gracia-Cetto (Givaudan)

Les femmes sont une source d’inspiration essentielle de votre oeuvre. À votre avis, le parfum dit-il quelque chose de la femme qui le porte ? A-t-il une influence sur son image ? 

Je pense qu’il  révèle beaucoup de ce que l’on voudrait cacher de soi. Il crée une alchimie avec la peau et la fait « parler ». En fonction de ses accents, boisés, fleuris ou encore épicés, on adopte une attitude totalement différente, on se fait séductrice, forte ou enjouée. Cependant, au fond, je pense qu’une femme n’est jamais définie par ce qu’elle montre, qu’il s’agisse de sa tenue ou encore de son parfum. Son identité, son image, elle seule les forge.